Précarité menstruelle





La précarité menstruelle, comprendre le problème et trouver des solutions  

La menstruation est un processus biologique naturel que connaît la moitié de la population mondiale. Cependant, pour de nombreuses femmes et personnes qui ont leurs règles, cet événement mensuel peut entraîner des difficultés importantes, notamment la précarité menstruelle.

La précarité menstruelle : qu'est-ce-que c'est ?

La précarité menstruelle fait référence au manque d'accès aux produits menstruels, aux installations menstruelles sûres et propres et à l'éducation à la santé menstruelle. 

Produit indispensable pour les femmes, les protections périodiques restent difficilement accessibles pour un grand nombre. Dans de nombreuses régions du monde, la menstruation est encore entourée de honte et de stigmatisation, ce qui entraîne un manque de conversation ouverte et d'éducation sur le sujet. Ce manque d'éducation peut conduire à des malentendus sur la santé et l'hygiène menstruelles, exacerbant ainsi les difficultés rencontrées par les personnes qui ont leurs règles. 

L’inflation n’arrangeant en rien la situation, l’impact de la crise sur la capacité financière à acheter des protections hygiéniques est trois fois plus fort pour les catégories pauvres et les bénéficiaires des associations, que pour le grand public.  

La mise en lumière de la précarité menstruelle dans le baromètre « Hygiène et Précarité en France 2023 » Ifop pour Dons Solidaires a pointé du doigt un des aspects de la problématique de l’accès aux produits d’hygiènes : 2,8 millions de femmes ne disposent pas suffisamment de protections périodiques, de façon régulière. C'est 1,1 million de plus qu'en 2021. 15 % des françaises avouent manquer de protections hygiéniques, contre 46% chez les bénéficiaires des associations. 


L’abandon des protections hygiéniques au profit de ce qui est « plus nécessaire ».  

Les problèmes de précarité menstruelle touchent des personnes de tous les milieux socio-économiques. Dans certaines régions, le coût des produits menstruels peut être inabordable, ce qui conduit à l'utilisation d'alternatives non hygiéniques, comme des chiffons ou des feuilles, qui peuvent entraîner des risques accrus pour la santé. De plus, de nombreuses écoles, lieux de travail et toilettes publiques n'ont pas de dispositions adéquates pour la gestion des menstruations, ce qui entraîne une gêne et un embarras pour celles qui ont leurs règles. 

Ainsi, des femmes en situation de précarité ont révélé privilégier d’autres produits de nécessité plutôt que l’achat de protections hygiéniques. 

Parfois, je n’achète pas de protections par manque de moyens. Cette action de distribution de protections gratuites va m’aider au quotidien. Si je n’avais pas à en acheter, je privilégierais mon budget alimentation. 

Bénéficiaire de l’Epicerie Solidaire de Billom (63).      


Le bien-être impacté  

Les effets de la précarité menstruelle vont au-delà du simple inconfort physique. Elle peut également entraîner des journées d'école manquées et une baisse de la productivité au travail, perpétuant ainsi le cycle de la pauvreté pour les personnes concernées. En outre, le manque d'accès aux produits menstruels peut également entraîner une augmentation des taux d'infections et de maladies, ce qui a un impact négatif sur la santé et le bien-être général. 

Parmi la population étudiante, particulièrement touchée par la précarité en règle générale, l’achat de protections périodiques représente un budget trop important pour les contraintes déjà présentes. 1 étudiante sur 3 aurait besoin d’une aide financière pour s’acheter des protections périodiques.  

L’égalité des chances en est fortement impactée par la suite. 



L’impact de Dons Solidaires 



Dons Solidaires s'engage dans la lutte contre la précarité menstruelle en distribuant des produits périodiques aux structures de solidarité de son réseau. Ces produits sont collectés auprès d'entreprises partenaires soucieuses de s'engager dans une action solidaire. 

Nous accompagnons cette distribution d'actions de sensibilisation via le livret « On sang parle », et des ateliers animés par des spécialistes extérieurs.

 
 Consulter le livret "On sang parle"


S’engager avec Dons Solidaires 

Dons Solidaires œuvre depuis 2004 pour distribuer des produits neufs non-alimentaires aux plus démunis. Pour mettre en œuvre cette chaîne de solidarité, nous n’avons cessé d’élargir notre réseau de partenaires : en 2022, nous avons pu compter sur le soutien de 200 entreprises donatrices et collaborer avec plus de 1 000 structures de solidarité pour redistribuer des produits de première nécessité aux personnes en situation de précarité.


Faire un don de protections menstruelles

Comment nous aider ? 

Vous êtes une entreprise ? Vous pouvez nous aider de plusieurs façons :
• proposer des dons volontaires de produits (serviettes périodiques, tampons, culottes menstruelles, cups, …), au-delà des invendus, dans le cadre de votre démarche RSE 
• engager vos clients grâce à des opérations de produits-partage 
• organiser des collectes de produits dans vos locaux 

Cliquez ici pour nous contacter


Vous êtes une association, une structure de solidarité ? 
Pour relayer les produits collectés auprès des personnes qui en manquent : 
• Identifier les bénéficiaires potentiels de produits 
• Distribuer les produits collectés auprès de vos bénéficiaires (distribution régulière ou opérations ponctuelles, maraudes, etc…) 

Contactez-nous ici

 
Vous êtes une collectivité ? 

Aidez-nous à amplifier les appels à la solidarité et participez à l’effort déployé en faveur des femmes en organisant des actions de sensibilisation auprès de vos administrés.