102019Déc

Plus de 260 000 produits d’hygiène et de beauté collectés par la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) en partenariat avec Dons Solidaires


La Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA), qui représente 95% du secteur cosmétique, a souhaité s’associer à Dons Solidaires en mobilisant ses adhérents et ses salariés dans le cadre d’une grande opération solidaire exceptionnelle.

Derrière cet élan de générosité, le récent sondage Ifop pour Dons Solidaires qui révèle que « 3 millions de Français se privent de produits d’hygiène que sont shampoings, gels douche, brosses à dents, dentifrice… »

Conscientes de cet enjeu, les entreprises du secteur cosmétique sont engagées de longue date dans la dynamique du don : 39% des produits distribués par Dons Solidaires sont des produits d’hygiène et de beauté, ce qui en fait les produits non-alimentaires les plus donnés en 2018. Et le mouvement s’accélère : depuis 2014, les dons cosmétiques du secteur sont en progression de 40%.

Dans un premier temps, la FEBEA a lancé un appel à ses adhérents pour une collecte exceptionnelle de produits de première nécessité. Les entreprises cosmétiques se sont largement mobilisées pour offrir, en plus de leurs dons habituels, 260 000 produits d’hygiène (120 000 savons et gels douche, 30 000 déodorants, 15 000 eaux démaquillantes, 6 000 dentifrices…) mais aussi des produits de beauté (crèmes hydratantes, rouges à lèvres etc).

Ces produits correspondent à des besoins exprimés par les associations partenaires de Dons Solidaires. Le 9 octobre dernier, l’ensemble des salariés de la FEBEA ont contribué eux-mêmes au reconditionnement et la manutention de ces produits  dans l’entrepôt de Dons Solidaires, en Seine et Marne. Ces produits ont ensuite été redistribués aux quatre coins de la France à des personnes en situation de précarité par les associations partenaires de Dons Solidaires (centres d’hébergement, épiceries sociales, accueils de jour).

« Ces associations sont en rupture chronique de produits d’hygiène, » explique Dominique Besançon, déléguée générale de Dons Solidaires. « La précarité hygiénique est moins connue, car moins visible, que la précarité alimentaire ou celle qui concerne le logement. Elle n’en est pas moins réelle ! Nous travaillons tout au long de l’année avec des entreprises cosmétiques, qui nous soutiennent depuis longtemps, mais cette opération en partenariat avec la FEBEA est une première. Nous sommes très heureux de la générosité de ses adhérents. »

« Nos adhérents sont, de longue date, engagés avec nous dans une démarche sociétale : le secteur cosmétique est le premier donateur de produits non-alimentaires, » ajoute Patrick O’Quin, président de la FEBEA. « Leur générosité en réponse à cet appel aux dons est logique, car notre secteur a pleinement conscience de son impact sur l’ensemble de la société : bénéficier des produits de cosmétique et d’hygiène, c’est aussi le moyen pour chacun d’entre nous de se sentir intégré et ainsi d’aller vers les autres. Nous sommes heureux de pouvoir, par cette journée d’action, apporter un soutien concret à notre partenaire Dons Solidaires. »

Cliquez ici pour voir les vidéos sur le site de La Croix