32020Sep

Dons Solidaires® propose à des lycées d’Ile-de-France de mettre des protections hygiéniques à disposition des jeunes filles

Dons Solidaires poursuit son action contre la précarité menstruelle pour mettre à la disposition des lycées d’Ile-de-France des protections hygiéniques en vue d’aider les jeunes filles en situation de précarité.

Dans le contexte de rentrée scolaire toujours vecteur d’inégalités, et d’autant plus en cette période de crise sanitaire, Dons Solidaires propose aux lycées qui le souhaitent de pouvoir mettre à disposition des jeunes filles des protections hygiéniques gratuites, essentielles à leur bien-être et à leur réussite scolaire.

A ce titre, 244 lycées d’Ile-De-France ont été contactés dans le but de bénéficier de cette opération. Ces établissements sont localisés dans des villes dans lesquelles le seuil de pauvreté est supérieur à la celui de la moyenne nationales estimée à 14.1% en 2017 de la population selon l’INSEE1. Le but de cette campagne est ainsi d’accompagner les familles les plus précaires, et notamment les jeunes filles, mais aussi de contribuer à mettre fin au tabou des règles.

La précarité menstruelle est un phénomène qui touche plus de 1.7 million de femmes en France selon l’étude2 IFOP menée en mars 2019 par Dons Solidaires®, et 130 000 jeunes filles manquent l’école chaque année par manque de protections hygiéniques selon Always®3.

« La situation financière des jeunes filles que nous accompagnons est tellement précaire qu’elles doivent avoir recours à des systèmes D pour se protéger quand elles ont leurs règles. Une des techniques consiste à superposer plusieurs couches de papier WC dans les sous-vêtements, où à remplir une chaussette de papier toilette et la mettre dans le slip. Au-delà de l’inconfort, il y a donc la notion de honte présente dans cette précarité. » Foyer du Léman (74)


1 : Enquête « Pauvreté » par l’INSEE parue en novembre 2019  https://www.insee.fr/fr/statistiques/4238395?sommaire=4238781

2 : Etude IFOP, réalisée pour Dons Solidaires, parue en mars 2019, auprès d’un échantillon de plus de 1500 personnes, représentatif de la population française et âgée de 18 ans et plus et d’un échantillon de plus de 700 personnes bénéficiaires d’associations caritatives du réseau Dons Solidaires. (https://www.donsolidaires.fr/etude-hygiene-et-precarite/)

3 : Etude Google Survey réalisée par Always auprès de 316 filles âgées de 18 à 24 ans, du 4 au 5 octobre 2018. Résultats extrapolés à la population française des femmes de 18-24 ans selon le dernier recensement de l’Insee de Janvier 2018.