172021Nov

En cette fin d’année 2021, Dons Solidaires souhaite rendre hommage à celles et ceux qui lui permettent de lutter contre la précarité au quotidien. Bénévoles, associations et entreprises donatrices seront donc à l’honneur dans cette mini-série de témoignages.

Retrouvons notre premier volet avec Anne Rostain, bénévole chez Dons Solidaires pour la région Bretagne et la ville de Paris. Si vous aussi souhaitez devenir bénévole , cliquez ici pour en savoir plus ! 


Anne, depuis combien de temps êtes-vous engagée en tant que bénévole pour Dons Solidaires ?

Je suis engagée chez Dons Solidaires depuis le début de l’année 2019.

Quel est votre parcours professionnel ?

Ma carrière a débuté dans l’assistanat de direction dans le secteur de l’import/export et de l’événementiel. J’ai ensuite travaillé dans différents médias : radios (RTL, Europe 1), presse et affichage public. J’étais assistante de direction et chargée d’événementiel. Une fois les médias quittés, j’ai continué ma carrière en freelance dans l’événementiel politique et sportif. Puis la vie m’a donné des triplés, et il y a eu un arrêt de 4 ans dans ma carrière pour les élever. C’est alors que j’ai décidé de travailler dans l’humanitaire.

SOS Enfants fut ma première association où j’ai travaillé. Nous nous occupions de récupérer des fonds pour les enfants d’Haïti. J’ai également été responsable d’un centre d’hébergement pour personnes sans domicile, où il résidait 92 personnes de façon permanente, et 150 autres bénéficiaient des repas. Mon activité consistait à la coordination de tous les services, tant sur l’organisation du centre que sur la réinsertion des personnes.
Enfin, j’ai travaillé pour les Restos du Cœur en tant que chargée de la distribution à Boulogne puis en tant que chargée des bébés et de l’aide au stock à Rueil.

Comment avez-vous été amenée à devenir bénévole pour une association ?

J’ai découvert Dons Solidaires grâce à Astrid, la responsable de l’animation des bénévoles en région, qui était venue me chercher pour travailler ensemble pour Dons Solidaires sur la région Bretagne, d’où je viens, et sur une partie de la région parisienne.

Et pourquoi avez-vous choisi Dons Solidaires ?

Astrid m’a convaincu pour plusieurs raisons :

- D’abord j’ai passé une journée entière aux bureaux de Dons Solidaires, et j’ai beaucoup apprécié l’équipe opérationnelle, il y a une vraie bonne ambiance !

- J’ai été touchée également par les missions de lutte contre la précarité et contre le gaspillage de Dons Solidaires. Si l’association n’agit pas directement sur le terrain, elle a pourtant un réel impact sur le quotidien des personnes en situation de précarité, comme celles que j’ai pu connaître tout au long de mon parcours : en redistribuant des produits non-alimentaires de première nécessité aux personnes en difficulté, Dons Solidaires leur permet de vivre dignement, et d’avoir accès à des produits neufs, de marque et donc de qualité.

- La mission que l’on m’a proposée m’a tout de suite enthousiasmée. Les contacts avec les associations de notre coin, l’accompagnement de celles-ci, et faire le lien entre les besoins des bénéficiaires et ce que Dons Solidaires peut leur offrir. Et puis ma mission me permet encore aujourd’hui de faire ce que j’ai toujours aimé : organiser des événements avec les associations en faveur des publics accompagnés. Ça permet à davantage de personnes de bénéficier des distributions, dans un cadre convivial et chaleureux, en mettant aussi en valeur les donateurs des produits distribués. Ce sont des moments importants pour tous.

En somme, Dons Solidaires regroupe mes valeurs, à savoir l’Humain et l’équipe. Sans une équipe solide, on ne peut pas travailler efficacement pour aider les associations et leurs bénéficiaires.

Que pensez-vous pouvoir apporter à Dons Solidaires dans votre action de bénévolat ?

Je pense pouvoir apporter toute mon expérience, qu’il s’agisse du monde professionnel, personnel ou associatif. Je suis aussi une personne très dynamique, qui n’hésite pas à faire des allers-retours entre Paris et la Bretagne pour couvrir le plus d’associations possible. Et puis je sais me rendre disponible : je réponds le plus souvent possible présent lorsqu’il s’agit d’organiser un événement ou de donner de mon temps pour une action solidaire.

Qu'est-ce que le bénévolat vous apporte à titre personnel ?

D’un point de vue personnel, le bénévolat m’apporte un engagement humain, c’est comme un travail pour moi. J’oublie le fait de ne pas être rémunérée et je me donne à fond comme si j’étais salariée. J’ai commencé le bénévolat à l’âge de 9 ans, en aidant le prêtre de ma paroisse auprès des enfants handicapés. Je n’ai jamais cessé mon engagement au sein de différentes associations depuis, malgré mon activité professionnelle, car cela m’apporte beaucoup.

Quel est le meilleur souvenir que vous avez en tant que bénévole ? 

Mon meilleur souvenir ? C’est difficile de choisir… Je pourrais en retenir deux :

- Celui où j’ai réussi à faire adopter un enfant trisomique de la DASS dans une famille déjà constituée de 4 enfants, avec l’association Enfant Soleil. C’est une véritable fierté encore aujourd’hui.

- Et aussi celui où j’ai réussi à réinsérer des jeunes SDF dans le monde professionnel. Pour certains d’entre eux, je les suis toujours et suis en contact encore aujourd’hui avec eux. Ils sont très reconnaissants envers moi et je suis très touchée de leur courage et de leur motivation.